Nantes Berlin 1989 Fussball Club : site officiel du club de foot de Nantes - footeo

J. Sanaghéal : "L'an prochain, nous serons plus solides !"

19 avril 2011 - 22:01

A la rencontre de Jérémy Sanaghéal, latéral droit du Yummy Football Club et aussi membre de la Troupe du Malin (Theatre d'impro) en représentation le mercredi 20 Avril à l'Alter Café, Nantes.

YFC : Quel a été ton parcours sportif avant ton arrivée au Yummy Football Club l'été dernier ?

J.S : j'ai pratiqué le handball et l'aviron mais ça remonte à ma prime jeunesse ! J'ai commencé le football à 15 ans en 2001 et j'ai arrêté à 21 ans. Toutes ces années de football, je les ais passé à la JGE Sucé-sur-Erdre en -15, -17, -18 et séniors. J'ai toujours joué en défense (latéral ou stoppeur) mais j'ai aussi effectué quelques piges en attaque en 2006-2007. Enfin, si j'ai commencé le football, c'était avant tout pour jouer avec mes potes, ce qui a aussi motivé mon engagement au Yummy FC quelques années plus tard.

YFC : Quel bilan personnel fais-tu de ta saison ?

J.S : personellement, je suis heureux d'avoir retrouvé mes sensations d'autrefois même si je n'ai jamais vraiment perdu la forme. Pratiqunant un métier assez physique, le plus dur était de retrouver du rythme et surtout des appuis ainsi que de la vivacité. Aujourd'hui, au stade où nous en sommes dans la saison, je me sens frais. Humainement, c'est aussi une chouette aventure car si j'ai rejoins des potes dans l'équipe, j'ai aussi découvert d'autres personnes tout aussi sympathiques. J'apprécie tout particulièrement les sports collectifs et jouer avec le Yummy FC est donc un vrai régal !

YFC : collectivement, comment juges-tu les résultats du Yummy FC ?

J.S : Je dirais que pour une première année, c'est une réussite ! Le groupe est là, heureux de se retrouver, de se connaître, de se rencontrer et, dans la vie d'une association, je crois que c'est ce qu'il y a de plus important. Après, au niveau des résultats sportifs, après sept très bons mois, on s'est un peu écroulés depuis trois matchs, quoique le terme est un peu fort ! Disons qu'on manque un peu d'expérience dans le placement et parfois au niveau du mental mais il suffirait d'un rien pour que tout cela change. Déjà, l'an prochain, je m'attends à ce que l'on soit plus solide, à tout les niveaux !

YFC : contre Point P Saint-Aignan, tu as demandé à jouer avec le numéro 13 alors que tu étais titulaire sur ton flan droit ce soir là, explique-nous pourquoi ?

J.S : j'ai choisi le numéro 13 car je suis assez superstitieux, notamment en ce qui concerne les chiffres et les nombres. Il se trouve qu'à chaque fois que j'ai porté ce numéro cette saison, j'étais assez performant et c'est notamment avec ce numéro que j'ai marqué mon doublé face à La Montagne Indret 2. De là à penser que c'est lorsque je suis utilisé comme "joker" (le numéro 13 étant celui d'un remplaçant à la base) que je suis le plus efficace, il n'y a qu'un pas ! J'ose croire que tout vient de ce numéro porte-bonheur... Enfin, je ne voudrais pas que les coachs saisissent cette occasion pour m'offrir une carte d'abonnement au banc de touche...

Commentaires